Biographie

Naissance dans les Vosges, valises posées plus tard en Bretagne et dans le Golfe du Morbihan. Pas le goût des études, la tête ailleurs, un bac technique parce qu’il fallait bien faire quelque chose et puis… De l’architecture pour vivre, mais surtout des passions. La première pour l’histoire et l’archéologie avec de nombreuses campagnes de fouilles et une participation active à des travaux de recherche universitaires et un petit aboutissement avec la création du centre d’animation de la préhistoire. Seconde passion, l’animation tous azimuts. Ensuite, avant, après, tout le temps, c’est la création, les arts contemporains. Mais du dessin et l’écriture surtout, écriture graphique ou textuelle, la verve avec ou sans parole, partout et sur tous supports pourvu qu’elle vive. L’écriture de scène vient avec la compagnie « Les embobineuses ». Le dessin s’affirme le site de France inter. Tout est histoire de rencontres, d’affinités, de partage et de travail… Jamais imaginé jusqu’alors qu’on puisse être son propre esclave et heureux de l’être, de travailler le jour, la nuit au bon vouloir du maître, comme quoi ?…

Comme créer est une maladie dont on ne veut pas guérir, on tâte à tous les milieux pathogènes et de temps à autre on est contaminé. Théâtre et musique sont des bouillons de culture particulièrement virulents. on s’y suis promène et ça ne rate pas : on écrit en vers, en prose et dans toutes les couleurs.